Vous êtes ici : Accueil > 4-Nos #Weekendathèmes > Sejour Ethologique SAVOIR Methode HARAS DE LA CENSE INITIATION et (...) > Dominique Monitrice SAVOIR 3 juillet 2013 MERENS HPS SILCK et UBLOT de (...)
Publié : 1er août 2013

Dominique Monitrice SAVOIR 3 juillet 2013 MERENS HPS SILCK et UBLOT de Lasserre

Stage du dimanche 7 juillet au jeudi 11 juillet 2013
Dominique dit Dom, enseignante à mes moments perdus…

Acrostiche qui vaut ce qui vaut….

Halte, début juillet, pour un stage d’éthologie savoir 3. Je redouble (j’ai suivi le stage de l’année dernière) et mon plaisir redouble
Au pied des Pyrénées, le terrain d’évolution est une vaste carrière de rêve
Rendez-vous avec Sophie et Pablo, heureux propriétaires de Sultan et Rahan, 2 Mérens et Maud, ‘’jeune’’ cavalière très réceptive
Avec pour coach, Benjamine, un pur ‘’produit’’ du Haras de la Cense
Sûr, nous ne sommes pas là pour faire semblant
Pour être d’attaque dès 8 heures et malgré le cagnard qui nous attend
Il suffit de démarrer la journée en savourant un petit déjeuner préparé par Christine
C’est le début d’une longue journée.
Avec le 4x4, descente à la pâture pour récupérer les chevaux
Retour à cru ou à califourchon avec le cheval de Maud… et le mien en longe (privilège de l’âge…)
Début des ‘festivités’’. Benjamine est disponible et à l’écoute, elle prodigue un enseignement adapté à chacun
Désensibilisation, mobilisation, contrôle des parties du corps.. n’ont plus de secret pour moi avec Silck dit Sleep !!, jument tardive et Ublot, hongre, qui a remporté mon suffrage
Une mise à l’épreuve qui apporte des réponses éthologiques aux questions ‘’équestres’’ et ‘’académiques’’
Sans oublier une balade à Montaswin pour abreuver les chevaux et ceux qui les montent
A la fin de la journée, rien de tel qu’un bon galop pour ramener les chevaux au pré
Nonobstant mon manque de ‘’pince’’, je repars avec un acquis propre à faire évoluer mes chevaux
Tout était pour le mieux. Pour le gîte et le couvert, on ne change pas une équipe qui gagne… Christine et Jean Louis nous régalent d’anecdotes la décontraction est de rigueur, les coups à boire ne se comptent pas, l’ambiance festive demeure même si l’hôte de ces lieux est retenu par la fenaison