Publié : 28 octobre

Christine à pied et bientôt au Puy du Fou .. peut être avec Moustic...

La transhumance, c’est avant out un moment d’exception, qui ne se raconte pas mais qui se vit. Un ressenti tel, que les mots ont du mal à exprimer ses émotions.

Emotions dans la rencontre avec des gens qui partagent les mêmes valeurs : amour des animaux respect de la nature ?

Emotion dans la beauté des paysages, environnement naturel, vrai : comme autrefois.



Emotion dans le contact avec les chevaux, élevés et éduquées avec passion.

Attention, cependant la transhumances à pied n’est pas une randonnée. Le Rythme des marcheurs est soutenu et l’éleveur qui vous accompagne est un homme qui saura vous rappeler à l’ordre si vous n’êtes pas assez rapide. Il faut l’aider dans la gestion du troupeau et pour cela, il faut être vif et vigilant à chaque instant. Vous serez choyés , dorlotés par la maîtresse de maison qui est parfaite.

De grands moment en perspective, 3 jours fabuleux de grands partages.

Un retour à la « vraie vie » qui sera difficile après cette parenthèse enchantée.