Vous êtes ici : Accueil > 4-Nos #Weekendathèmes > Week end TRANSHUMANCE MERENS 31 au 3 juin 2018 > Transhumance Juin 2018 Lasserre Etang de Lers > ELISE avec la petite SOHO.... l’eau qui dort... " pas toujours"
Publié : 8 juillet

ELISE avec la petite SOHO.... l’eau qui dort... " pas toujours"

Elise

La transhumance, plus qu’une simple expérience,
Fut une aventure équestre mais aussi humaine intense.
Merci à tous :
 
Bipèdes (ou centaures ?) :
Avec Jean-Louis (et Moustique) , sensations garanties ( à chaque virage on risque sa vie...en voiture, plus qu’à cheval...petites natures s’abstenir !!)

Avec Chris (et N’ Tamack), plein de délices ( lectrice des pensées des chevaux, consolatrice des cœurs humains ou équins blessés, plénitude des estomacs affamés)

Avec Benja (et Usnée), l’aventure c’est là, hi ha (sans toi on n’aurait pas vécu cela)

Avec Bernard (et Ora), qu’est-ce qu’on se marre (c’est le "Capitaine Flamme" des soirées disco du chalet qui finissent en ventral sur la table de tortures...)
 
Avec Franck (et son 4 X 4 pour l’occas), pas de risque de manque (logisticien, reporter, supporter, et j’en passe)
 
Avec Sylvie (et ses ravitaillements), à fond la vie (toutes les petites attentions photos, perruques, photos au coin du virage d’arrivée)
 
Avec Laurence et Jean-Claude, discrétion et bienveillance (merci pour votre accueil chaleureux chez vous et sur place)
 
Avec Mitch (et ses santiags), on sent la maîtrise du risque (merci pour la présence discrète)
 
Avec Ester (et son mal de dos), on sent l’aventurière (merci d’être venue nous soutenir)
 
Avec Odile (et Uxmail), du cauchemar à l’ idylle (c’ était pas le dernier jour... mais le premier jour du reste de ta vie ! )
 
Avec Claire (et Baydoux), y ’a de l’ambiance dans l’air (merci pour ta poésie naturelle, change rien !)
 
Avec Maud (et Ukraine), again on the road (bravo t’as osé et surpassé des épreuves)
Avec Laura (et Népal), voyage dans l’au-delà (quel brio cette osmose avec la nature et l’esprit)
 
Avec Sue (et Ublot), tout est super doux (merci pour ta bonne humeur communicative et ton regard positif sur tout)
 
Avec la p’tite Soho, on glisse d’en haut
 
Quadrupèdes :
 
Une ovation particulière pour nos héros, les mérens qui nous ont portés et supportés, montés ou guidés par des cow boys pas toujours à la hauteur, pour aller rejoindre les verts pâturages au risque de rencontrer l’ours !
 
MAIS celle qui a tout compris par amour de la transhumance, c’est bien Toxane qui avec courage et surtout désir a retrouvé son énergie à chaque étape !
 
Jean-Louis l’a dit : à tout ce petit monde on forme un SEUL CHEVAL !
 
BRAVO ET MERCI A TOUS CEUX CITES.. et tous ceux que j’ai peut-être oubliés (et même peut-être empêché de dormir...)désolés
 
On souhaite à d’autres de vivre cela au moins une fois dans votre vie au Haras Picard du Sant !
 
Elise