Publié : 28 octobre

EVE avec DATCHI de Lasserre.. je me suis régalée..

Eve et DAATCHI de Lasserre

Mona avis porte sur une partie seulement de la transhumance, les autres expériences pouvant différer totalement de la mienne sur d’autres portions du parcours
Mon ressenti est qu’il est éprouvant physiquement ( heures passées à cheval, dénivelés, nuit sous tente) et psychologiquement ( lâcher-prise, responsabilité du troupeau, rôle dans le groupe et nouvelles méthodes à assimiler pour monter à cheval) de participer à cette transhumance comparativement à une randonnée classique, mais par conséquent beaucoup pus enrichissant, avec la découverte de chevaux si spéciaux, avec une éducation qui diffère strictement de ce que l’on voit en club, des paysages formidables et des étapes chaque fois exceptionnelles. L’accueil est chaleureux, les accompagnants chaleureux et le débriefe de fin de journée permet à chacun de s’exprimer et de trouver sa place dans le groupe d’humains composé pour l’occasion (sans tourner vers une impression d’alcooliques anonymes, sans le respect des ressentis de chacun) Der quoi rentrer avec des souvenirs inoubliables et des photos magiques, qui d’insuffisantes pour comprendre le vécu réel.
Il est important de connaître ses limites cependant, et de ne pas hésiter a contacter jean louis et Christine pour faire part de ses inquiétudes si il y en a avant de s’engager dans ce périple.







Post-scriptum

Gaëlle Journaliste

Haras Picard du Sant…
Rien que la résonance du patrimoine familial, m’en disait beaucoup, mais je préfère voir pour y croire. Transhumance… fallait la vivre, ou la suivre pour en comprendre la réelle signification. En qualité d’humble observatrice, journaliste mon aguérie « mais fière apprentie ? J’en ai pris « plein les yeux, plein le corps et plein l’âme » Impensable encore J-1 pour moi, je vous ai suivie avec une immense attention et surtout concentration, ce qui me coûte beaucoup, vous vous en doutez.
Au bout, chevaux humains, nous sommes tous arrivés, »à la maison », ( dans une prairie ou du « bonheur »)
Votre art de vivre « en écoutant les chevaux, la nature, et m’ont je vous avoue » mis des claques positives. C’était une expérience riche, intense, bouleversante, innovante pour moi ( Dans la voiture, après les tunnels) et surtout motivante,

Merci, Merci, Merci