Vous êtes ici : Accueil > 2-Les Transhumances de chevaux de MERENS HPS et le Pastoralisme > transhumance Orles 29 au 2 Octobre 2023 Chevaux de Merens Bio > Vera et Bibop des Escareses, Une pile de 100.000 Volts Pépouse
Publié : 16 octobre

Vera et Bibop des Escareses, Une pile de 100.000 Volts Pépouse

LA TRANSHUMANCE AUX HPS

Angela avec BIBOP

Pour ADORER / VIVRE A FOND au galop / VIBRER durant la transhumance, il faut quelques ingrédients indispensable selon moi.
- Savoir monter à cheval ( savoir s’occuper d’un cheval, connaître basiquement les matériel , monter aux trois allures évidement !)
- Être sportifs ou a/ et avoir la niaque ( La rando en bottes de pluie, courir a fond en descente derrière les chevaux, en montée aussi ! Monter à cheval des journées entières oui c’est du sport !
Aimer la NATURE dans tous ses aspects et dans toutes ses humeurs ! La pluie XXL ( la transhumance n’attend pas le soleil !!) Le froid ( aux mains, aux pieds ou ailleurs…) à cheval ou dans le tente ou tout le temps… Le chaud aussi.
Bre, il faut aussi du bon matos et l’avoir validé ! ( duvert <0°C c’est mieux que 56°, pour avoir testé… !!) Apparemment certains ont même connu la neige !…
- Être flexible et cool car durant la transhumance il y a sans cesse des adaptations, que ce soit en fonction de la santé du cheval, du parcours, des allers sur le parcours etc. on s’adapte à l’environnement et aux animaux ! Vrais tout ça, ça se passe SANS AUCUN PROBLÈME car J. louis, Chris, Marc, Natou sont au TOP calmes et pragmatiques. Tout se fait dans une flexibilité incroyable. Rien n’est un problème ou un obstacle. C’est très apaisant .
- Savoir s’adapter aux Mérens et à la philosophie et l’éducation de la maison. J.louis et Chris ne tarissent pas d’anecdotes, d’exemples, d’histoires et de conseils. Sur la vie et sur leurs chevaux. Ici on monte en licol éthologique et tu dois ne faire qu’un avec ton cheval. C’est un travail de lâcher-prise pour un cavalier de formation classique. Mais tellement enrichissant !! En 4 jours tu noteras l’évolution et, je crois, que ton rapport au cheval / aux animaux sera changé à vie. Au début tu ne reconnaîtra pas ton cheval au paddock, le dernier jour il te regarde dans le paddock »youhou je suis là ! » c’est ce qui m’est arrivée avec BIBOP aujourd’hui = dernier jour pour moi.
Le jour se levait tour juste, j’avançais doucement sans le voir, et d’un coup il est apparu, il me regardait depuis le début. A ma décharge, dans le noir, un cheval noir c’est compliqué !
- Etre prêt à être bouleversé !
Je Repart de ces 4 jours avec des projets au tête, des envies de rêves et d’aventures et par dessus tout l’envie de revivre ça

VIVEZ LE et VIVEZ LE A FOND
VOUS ÊTES CHANCEUX

Angela